GRD les nouveaux… quoi?

Qui sont les membres de cette communauté obscure qui affichent ostensiblement les initiales GRD sur leurs véhicules. Anar’ de gauche, individus issus des couches populaires, ou simples telespectateurs de canal, quel est leur message? La question ne mériterait pas d’être posée si on observait pas une prolifération notable du sigle aux trois lettres sur nombres d’autos et autres scooters. On peut d’ores et déjà identifier une zone plus affectée que les autres par cette manifestation (identitaire?). L’est parisien semble plus touché par le phénomène que son pendant de l’ouest. C’est ce qui conduit naturellement à situer l’origine de ce mouvement et ses principaux acteurs comme émanant des quartiers populaires. Le message que semble véhiculer les principaux acteurs de cette mise en scène routière s’apparenterait à un manifeste pour une vie moins sérieuse et plus profonde. Ces nouveaux croisés défendent une pensée nouvelle fidèle au crédo de leur chef spirituel. Il semble que l’on peut résumer ce dernier par ces deux propositions, dixit JEM : « on se gratte plus volontier les couilles que les méninges » et « tous les enfants savent que le père Noël n’existe pas il serait temps d’expliquer aux parents qu’il en est de même pour Dieu ». Le ton est donné, athée et agissant pour un retour à la pensée, nous assistons à la naissance d’une idéologie nouvelle, ou d’une métaphysique contemporaine. Mais peut être aussi sommes nous seulement face à une bande de ploucs grossiers et provocateurs dont le seul but est d’afficher leurs goûts pour le vulgaire et dépourvus de toute capacité à produire la moindre réflexion de quelque nature qu’elle soit. La question pouvait mériter d’être posée, ou non.

Laisser un commentaire